Dématérialisation de la correction de certaines épreuves de BTS session 2013

jeudi 6 juin 2013
par  S3 Montpellier
popularité : 2%

Les rectorats de Montpellier, de Bordeaux et de Toulouse mettent en place à titre expérimental la dématérialisation de la correction des copies des épreuves de culture commune et d’Economie, droit et management dans les BTS tertiaires et industriels.

La dématérialisation des corrections a déjà été mise en place :
 sur la zone Asie " Océanie depuis 2011 en ce qui concerne les épreuves de Bac (le rectorat de Montpellier étant en charge des examens sur cette zone)
 dans l’académie de Paris l’année dernière à titre expérimental
Elle est aussi prévue cette année sur la zone Afrique subsaharienne.
Les dispositifs sur la zone Asie " Océanie et sur Paris étaient de nature très différente : à Paris, la correction s’est faite sur site (dans des salles communes équipées d’ordinateurs) alors que celui proposé dans l’académie relève plus du principe testé en Asie " Océanie avec une correction personnelle et autonome sans déplacement.

Les grandes lignes :
 les copies ne sont pas imprimables a priori
 le logiciel de correction contient un module d’harmonisation et un forum de discussion entre correcteurs, tous les deux accessibles à l’inspection.
 la correction peut se faire de chez soi, le logiciel étant a priori compatible avec tous les navigateurs WEB sous windows et OS Mac.
 La correction peut se faire d’un établissement (les chefs d’établissement ayant reçu comme consigne de mettre à la disposition des correcteurs une salle de correction (calme, connexion internet correcte, …)
 la transmission rapide des copies permet :
 plus de temps de correction (le logiciel permet de rendre anonyme les copies) mais les deux journées habituelles de correction sur site ne sont pas compensées par une décharge équivalente.
 une distribution du nombre de copies plus équitable entre correcteurs.
 l’application devrait permettre d’accuser réception des copies et sera le seul accès possible pour la correction pour garantir leur sécurisation.
 Le jury est toujours tenu de se réunir physiquement.
 cela génèrera-t-il des problèmes de fatigue oculaire ?

Une journée de formation est prévue pour les correcteurs le mercredi 17 avril au lycée Mermoz de Montpellier par le rectorat de Montpellier.

La plus grande vigilance s’impose.

Le SNES-FSU lance une enquête avant l’expérimentation pour recueillir vos attentes, vos réserves, vos interrogations, et les points qui vous semblent dangereux ou, au contraire, intéressants. Soyez les plus nombreux à répondre.
Nous serons porteurs auprès du rectorat de la réflexion des collègues.

Après l’expérimentation, il sera absolument nécessaire d’en faire un bilan le plus exhaustif possible pour en tirer tous les enseignements. Une enquête post-correction sera diffusée.

Il s’agit d’une expérimentation : à nous de pouvoir faire un véritable bilan pour le remettre en cause ou pour en faire un outil conforme à nos attentes.


 L’enquête au format traitement de texte

 L’enquête au format pdf



Documents joints

ENQUETE pré-expérimentation format .doc
ENQUETE pré-expérimentation format pdf

Agenda

Array

<<

2024

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois