Un espoir, et l’exigence d’une autre politique pour l’École, pour le 2nd degré, pour la jeunesse, pour notre profession

vendredi 1er juin 2012
par  S3 Montpellier
popularité : 7%

Élection présidentielle

Un espoir, et l’exigence d’une autre politique pour l’École, pour le 2nd degré, pour la jeunesse, pour notre profession

« Depuis hier soir, on respire mieux et l’air semble plus léger » : en quelques mots, une de nos collègues résumait ce matin le sentiment de toute la salle des profs.

La défaite de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle est une bouffée d’oxygène pour notre profession, méprisée et attaquée jusque dans son expertise professionnelle, pour le Service Public d’Éducation, asphyxié depuis des années, pour le 2nd degré, cible privilégié d’une politique éducative de renoncement et d’abandon.

Cette défaite traduit une exigence ! L’exigence d’une rupture avec une politique libérale économique, sociale et éducative, une politique de casse de la Fonction Publique et des Services Publics, que nous n’avons cessé de combattre. L’exigence d’une autre politique, notamment éducative, que nous avons portée tout au long des mobilisations que le Snes et la Fsu ont construites et développées depuis des années avec toute la profession.

Nous ne pouvons pourtant pas nous abandonner trop longtemps au parfum et à la saveur de cette bouffée d’oxygène. Chacun a conscience de la gravité des dégâts causés à notre Service Public et au 2nd degré, et de l’ampleur du chantier. Chacun sait que ces dégâts ne pourront pas être réparés en quelques semaines. La crise des recrutements sans précédent qui frappe de plein fouet notre système éducatif, et qui résulte directement de la politique actuelle, en est la pire des illustrations.

Mais chacun sait aussi combien cette situation nécessite de prendre au plus vite de premières mesures d’urgence pour la rentrée 2012, parmi lesquelles un collectif budgétaire. C’est le but de l’appel du congrès national du Snes qui contient à la fois un plan d’urgence pour la prochaine rentrée, et un plan de programmation pluriannuelle pour mettre en œuvre cette autre politique éducative pour laquelle notre profession s’est autant mobilisée, avec le soutien d’une large majorité de l’opinion publique qui a aussi exprimé dimanche cette exigence.

Nous devons continuer à porter dès maintenant, en nous réunissant dans chaque établissement, auprès des parents et de l’opinion, auprès des candidats aux prochaines élections législatives, nos revendications et l’exigence de ces mesures d’urgence pour la rentrée 2012 qui doivent être le premier pas d’un renouveau pour l’Éducation et pour le 2nd degré. Nous devons continuer à porter publiquement et auprès des candidats aux prochaines élections législatives, l’exigence d’une autre politique éducative et d’une programmation pluriannuelle des moyens et des réformes à mettre en œuvre, et préparer dans les semaines à venir les États Généraux du 2nd degré que le Snes, le Snep et le Snuep organisent à l’automne prochain.

Le secrétariat académique du Snes


Agenda

<<

2017

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

17 septembre 2014 - Petits arrangements entre amis à l’ESPE …

Le Conseil d’École de l’ESPE (École Supérieure du professorat et de l’Enseignement) du (...)

4 mai 2013 - Entre coups médiatiques et intérêt des collègues, le SNES choisit...

Depuis plusieurs mois, le Snalc use –et abuse ?- de l’envoi de multiples courriels sur les boîtes (...)

20 novembre 2012 - Cela ne nous regarde pas !

Plusieurs collègues se sont adressés à nous après avoir reçu un message du Snalc sur leur boîte (...)

12 novembre 2012 - Stage académique Langues Vivantes : 21 février 2013 au Lycée Jean Monnet

Le stage débute à 9h30 Stage académique Langues Vivantes

11 septembre 2011 - INSCRIPTIONS CONCOURS session 2012 : CALENDRIER

Pour les CAPES externe, CPE externe, CAPET externe, agrégation externe, CAPEPS externe ; CAPLP (...)