Entre coups médiatiques et intérêt des collègues, le SNES choisit...

lundi 4 mars 2013
par  S3 Montpellier
popularité : 4%

Depuis plusieurs mois, le Snalc use "et abuse ?- de l’envoi de multiples courriels sur les boîtes professionnelles.

On est en droit de s’étonner de la méthode qui consiste à s’adresser à des collègues sans leur accord explicite, qui plus est en reconstituant des adresses électroniques à partir des fichiers de travail que le Rectorat met à disposition des élus du personnel pour les CAPA.

D’ordinaire nous ne perdons pas notre temps à dénoncer ces pratiques bien éloignées de la déontologie syndicale, ne voulant pas donner aux organisations qui les utilisent plus d’importance que ne leur en donne leur représentativité réelle.
Mais quand le SNES est mentionné dans un de ces courriels, il nous semble utile de rétablir la vérité et d"appeler un chat... un chat.

Lors de la préparation du mouvement intra-académique, à l’initiative du SNES, l’ensemble des syndicats sauf... le Snalc, ont adressé une mise en garde au Recteur pour faire respecter les équilibres du barème intra-académique et les priorités légales : rapprochement de conjoint, personnels handicapés. Il n’est pas sans intérêt de noter que, de son côté, le ministère a lui aussi jugé utile de rappeler le rectorat de Montpellier au respect de ces priorités. Contrairement aux allégations mensongères du dernier mail du « président académique », aucune organisation n’a bien sûr contesté les bonifications accordées aux agrégés sur les vœux "lycées". La contestation intersyndicale unanime (à l’exception du Snalc) portait sur la volonté du rectorat de procéder, sans la moindre étude préalable des conséquences, à des modifications déséquilibrant les barèmes, qui auraient entrainé l’impossibilité de rapprocher des conjoints : une rapide étude sur une discipline scientifique de taille moyenne nous a permis de constater que, pour cette seule discipline, 7 couples de collègues en situation de rapprochement de conjoint n’auraient pu l’an dernier obtenir de mutation et seraient encore, à ce jour, séparés ! L’adresse intersyndicale au Recteur a permis de reconduire les bonifications 2012 et 2011 -comme chacun peut le vérifier-, et non de restreindre les possibilités d’affectation des agrégés en lycée.

Par décence, nous tairons les propos tenus sur les certifiés et sur les agrégés ayant choisi d’exercer en collège, propos d’autant plus surprenants qu’ils émanent d’une organisation « apolitique et indépendante » censée défendre les intérêts des collègues.

C’est vrai, le SNES a des principes. Par exemple défendre individuellement et collectivement la profession, analyser les situations de façon globale, équilibrée, dans l’intérêt de tous... Et au nom de ces principes, il s’interdit de tenter des "coups médiatiques" sans souci de leurs conséquences, en occurrence désatreuses pour toute une partie des collègues.

Dernière minute : visiblement, les "élus" Sncl de la CAPA des agrégés, en fait élus sur la liste du Snalc... qu’ils ont quitté depuis, ont conservé de leur ancienne organisation la même "habitude" des mails intempestifs.
Publier cette brève


Agenda

Array

<<

2024

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois