24 juin, 2 millions de manifestants !

jeudi 1er juillet 2010
par  S3 Montpellier
popularité : 8%

2 fois plus de manifestants que le 27 mai dernier !

La journée de grève et de manifestations du 24 juin a été un très grand succès, au plan national comme dans notre région : 5000 manifestants à Béziers et Alès, 4000 à Carcassonne, 6000 à Narbonne, 15000 à Perpignan, 20000 à Nîmes et à Montpellier. Un succès qui montre un rejet massif du projet gouvernemental sur les retraites, confirmé par les sondages qui portent ce rejet à près de 64% de la population, mais aussi de sa politique économique et sociale.
L’importance de la mobilisation dans l’Éducation Nationale, et notamment dans le 2nd degré, avec par exemple plus de 2500 manifestants dans le cortège Fsu à Montpellier, montre que notre profession est toujours aussi déterminée à poursuivre et renforcer son action pour s’opposer au démantèlement du Service Public d’Éducation et pour exiger une autre politique pour l’Éducation Nationale.

Avec son projet sur les retraites, ce sont des régressions sans précédent que le gouvernement veut imposer à l’ensemble des salariés et des retraités, notamment :
- l’augmentation de la durée de cotisation et le report de l’âge de départ en retraite, avec toutes leurs conséquences sur la décote et le taux des pensions,
- l’alignement du taux de prélèvement des pensions du public sur le privé qui se traduirait par une baisse des salaires de 2,7% pour chaque fonctionnaire – près d’une journée de salaire par mois - sous prétexte… d’équité entre public et privé.
- la fin des droits pour les mères de 3 enfants
Avec ce projet fondamentalement inégalitaire, ce sont les salariés et les retraités qui payent : 20,2 milliards d’euros en 2020, plus 4,9 milliards par les fonctionnaires, la « contribution » des plus hauts revenus et des capitaux se limitant à 4,6 milliards d’euros, à peine 10% des besoins de financement.

Ce projet est distillé au compte goutte depuis des mois dans le cadre d’une campagne médiatique de très grande ampleur dont le but est de faire basculer une opinion majoritairement hostile au projet gouvernemental et de la préparer à une politique d’austérité déjà décidée.
Ainsi, le gouvernement annonce 40 milliards « d’économies » sur le budget de l’État d’ici à 2013 pour ramener à 3% un déficit qu’il a lui-même creusé… pour financer les banques lors de la récente crise financière. Ce qui revient en fin de compte à faire payer la crise par les salariés.
Une seule cible, les dépenses publiques ! Le remède miracle, leur réduction !

En témoignent les 34000 nouvelles suppressions de postes en 2011 dans la Fonction Publique (soit plus de 135 000 postes de fonctionnaires supprimés de 2007 à 2011) dont 17000 environ dans l’Éducation Nationale, et les fameuses fiches ministérielles dont le gouvernement aurait sans aucun doute préféré qu’elles restent confidentielles. 13 fiches pour expliquer aux Recteurs, sans s’embarrasser de précautions oratoires, comment ils vont pouvoir supprimer encore des dizaines de milliers de postes : fin de la scolarisation des 2 ans, des Rased, augmentation du nombre d’élèves par classe du primaire à la terminale, suppression des IDD, fermeture de « petits » collèges, remplacement, remise en cause des obligations de service des enseignants… et la réforme des lycées dont la fiche n°10 énonce clairement les objectifs, ce qui met quelque peu dans l’embarras l’Unsa, le Sgen et la Fcpe qui l’ont soutenue.

Le succès des manifestations du 24 juin appelle de nouvelles mobilisations dès la rentrée, plus fortes, plus puissantes encore, au niveau interprofessionnel, ainsi qu’au niveau de la Fonction Publique (une nouvelle réunion des fédérations de fonctionnaires aura lieu le 6 juillet), et de l’Éducation Nationale. Le Snes appelle d’ores et déjà à une journée de grève dans le 2nd degré le lundi 6 septembre


- Télécharger le tract national pour le 24 juin
- Télécharger le tract académique pour le 24 juin
- Consulter les heures et lieux des manifestations du 24 juin
- Consulter " le point sur les retraites... "
- Consulter le 8 pages FSU sur les retraites


Documents joints

tract national 24 juin
horaires et lieux des manifestations
tract académique 24 juin

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

17 septembre 2014 - Petits arrangements entre amis à l’ESPE …

Le Conseil d’École de l’ESPE (École Supérieure du professorat et de l’Enseignement) du (...)

4 mai 2013 - Entre coups médiatiques et intérêt des collègues, le SNES choisit...

Depuis plusieurs mois, le Snalc use –et abuse ?- de l’envoi de multiples courriels sur les boîtes (...)

20 novembre 2012 - Cela ne nous regarde pas !

Plusieurs collègues se sont adressés à nous après avoir reçu un message du Snalc sur leur boîte (...)

12 novembre 2012 - Stage académique Langues Vivantes : 21 février 2013 au Lycée Jean Monnet

Le stage débute à 9h30
Stage académique Langues Vivantes

11 septembre 2011 - INSCRIPTIONS CONCOURS session 2012 : CALENDRIER

Pour les CAPES externe, CPE externe, CAPET externe, agrégation externe, CAPEPS externe ; CAPLP (...)